Lettres Numeriques Partie 2

Entretien autour de l’Amazonie // Partie 2 (2020)

Lettres Numériques a rencontré l’artiste Laura Colmenares Guerra pour une discussion autour de son nouveau projet Rivers, actuellement en cours de production. Celui-ci explore la relation entre le langage et la construction du territoire à partir de la topographie du bassin amazonien. Ce projet souhaite offrir une autre perspective sur l’Amazonie en mêlant l’observation et l’analyse de trois axes : les métadonnées (les hashtags relatifs à l’Amazonie sur les réseaux sociaux), les données topographiques du bassin amazonien (notamment 42 rivières affluentes au fleuve de l’Amazone) ainsi que les données géoréférencées des menaces socio-environnementales présentes sur le territoire de l’Amazonie. Un projet engagé, à multiples facettes, où la nature et l’environnement sont au centre des préoccupations de l’artiste, désireuse de montrer les ravages produits par les pratiques néolibérales globalisées sous couvert de « progrès et développement ».
tk-21_com_Attitudes-et-formes-au-feminin

TK-21 // Attitudes et formes au feminin (2020)

Le cinéma de Laura Colmenares Guerra, considérant Lagunas de 2017, est étendu dans l’espace comme dans le temps en ce qu’il se présente sous la forme d’un triptyque et que le public agit sur son déroulement. L’artiste bruxelloise nous fait voyager ailleurs et autrement au travers d’un paysage de montagne et d’eau à l’état brut. Pour nous ramener ici et maintenant car la thématique du film nous renvoie à notre incapacité, trop souvent, à associer écologie et économie. Le sujet, en ces territoires d’une nature protégée, c’est donc la fragmentation hydraulique dont nous savons les dégâts sur ce qui est si chère à la vie : l’eau. Quand, pour souligner notre responsabilité collective, l’interface nous permettant d’agir sur le montage est constituée de valves industrielles. La tension dramatique qui s’installe, grâce à une musique résolument répétitive, illustre parfaitement les tensions politiques que l’extraction du gaz de schiste génère.
BRUZZ Front Cover

BRUZZ Interview (2017)

In an otherwise dark space, three tilted screens in an impressive installation demand your complete attention. Within seconds you're immersed in a claustrophobic vision, which alternates between images of a mountain lake, a man under water, power plants on rugged, floating islands, fracturing rocks, and high-technological, fishlike monsters. Death, memory, and water are the central themes in this tale, which implicates you directly via three taps, controlling devices, in its inevitable ending. "It is a way of raising consciousness,"